Presqu'île Guérandaise - La Baule, Pornichet, Guérande, St-André-des-Eaux, Le Pouliguen ...

Découverte de la Presqu'île Guérandaise et du Parc Naturel Régional de Brière - Loire Atlantique, Bretagne Sud. La Baule, Guérande, Pornichet, Le Croisic, Herbignac,La Turballe... Découverte de la Presqu'île Guérandaise et du Parc Naturel Régional de Brière - Loire Atlantique, Bretagne Sud. Pays de magie et de lumière
  

 


Galeries photos de la Presqu-île Guérandaise et du Parc Régional de Brière
Recherche sur le site
recommander ce site à un(e) ami(e)
Vous aimez ce site ? >> Recommandez le à un(e) ami(e)



Vous êtes ici : La région >> La légende des Korrigans
retour liste des recettes retour

 

La Légende des Korrigans La Légende des Korrigans

 





 

La Légende des Korrigans


~ La grotte des Korrigans
~

 

Il y a plus d’un siècle, une vieille femme au regard noir interpella un paludier alors qu’il revenait de sa dure journée de labeur. La nuit était froide et le brave homme lui offrit l’hospitalité qu’elle mendiait. Le paludier n’était pas très fortuné et partagea son maigre souper quand, au premier coup de minuit,  chose miraculeuse se passa : la vieille femme en haillons se transforma en une merveilleuse créature , couverte d’or et de diamants . « Reine des Korrigans, se présenta-t-elle au paludier ahuri, pour te servir… A toi , parce que tu t’es montré généreux , j’ouvrirai la porte de ma grotte, emplie de richesses des cités englouties… «  à une condition : descendre à la grotte la prochaine nuit de pleine lune et prononcer la formule magique qu’elle lui confia … Sur ces mots, elle disparut, laissant en gage de sa bonne foi un somptueux plateau d’argent qui, dès lors, trois fois par jour, se remplit de mets délicieux… La nuit venue, sous l’œil bienveillant de la lune, le paludier descendit à la fameuse grotte et suivant les consignes de la Reine, pénétra le monde mystérieux des Korrigans. Au sommet d’une montagne de trésors et de richesses, la Reine l’accueillit , entourée d’une farandole de petits êtres burlesques, qui se livraient aux plaisirs de la débauche. Pour le récompenser de son courage, la Reine lui ordonna de se servir, d’emporter chez lui tout ce qu’il désirait… à une condition : qu’il soit de retour chez lui avant la première lueur du jour… Ebloui par autant de richesses, le paludier emplit un coffre de pièces d’or, qu’il porta avec peine jusqu’à sa modeste demeure, puis revint, le chargea d’écus d’argent, puis retourna encore, et ainsi de suite jusqu’au… premier rayon du jour. Trop gourmand, il ne vit pas la lune disparaître. Trop tard… les pièces d’or se changèrent en misérables cailloux. Chaque nuit de pleine lune, le pauvre paludier tenta de retourner dans la grotte mais la porte restait close. Seul son plateau d’argent continuait de se remplir trois fois par jour… Une bien maigre consolation pour un rêve si grand… mais un joli brin de magie dans son petit quotidien.

 

 

       
Haut de page
Services gratuits pour Webmaster | Hébergement de Site | Inscription à la News Letter | Contact Webmaster | Plan du site | Proposer un site | Liens référencement | Contact | Mentions légales
Copyright©Tous droits réservés Presqu'île-Infos

Ce sites est protégé par CopyrightFrance.com